Du lundi 10 mai 2021 au dimanche 16 mai 2021

SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE et FATIMA

Inscrivez vous vite !

Référence :

PRIX DU VOYAGE

1295 €

Sous la conduite du Père Jérôme VANDERSCHAEVE
Diocèse de Lille
39 rue de la Monnaie
59000 Lille
pelerinages@lille.catholique.fr
03 20 55 00 15

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Jour 1       PARIS ROISSY/ SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE

12H25 : convocation à l’aéroport de Paris Roissy.

14h25 : décollage de Paris Roissy, à destination de Saint Jacques de Compostelle.

16H25 : arrivée à l’aéroport de Saint Jacques de Compostelle.

A l’arrivée, accueil par votre chauffeur et votre guide accompagnateur.

Transfert vers le centre de Saint Jacques de Compostelle.

Petite visite de la ville aujourd'hui l'une des plus remarquables cités d'Espagne. Ses quartiers anciens, ses nombreuses églises et ses couvents en font un centre mystique et une cité toujours animée.

Dîner et nuit à Saint-Jacques de Compostelle.

Jour 2        SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE / FATIMA

Le matin, visite de la cathédrale, véritable chef-d’œuvre de l’architecture romane.

Vers 11H00 installation dans la cathédrale.

12H00 : Participation à la Messe du pèlerin à la Cathédrale de Saint Jacques.

Déjeuner à Saint Jacques de Compostelle.

L’après-midi, route vers Fatima, centre mondial de pèlerinage et de prière, qui doit sa célébrité à trois petits bergers, Lucie, Jacinthe et François à qui Notre Dame est apparue en 1917 pendant six mois consécutifs.

Arrivée à Fatima le soir.

Dîner à nuit à Fatima.

Jour 3        FATIMA

Le matin, CHEMIN DE CROIX. Le chemin de Croix débute au Rondpoint Ste Thérèse et suit le chemin que les pastoureaux prenaient pour aller d’Aljustrel à la Cova da Iria.

Découverte des Valinhos. Entre la 8e et la 9e station du Chemin de Croix, en suivant le Chemin des Petits Bergers, on trouve l’endroit où a eu lieu la quatrième apparition de Notre Dame, le 19 août 1917.

Ensuite, Loca do Anjo, lieu où les enfants ont reçu la 1ère et la 3ème visite de « l’Ange de la Paix ». (Printemps et automne 1916).

Puis, visite guidée du village d’Aljustrel, à environ 2 kilomètres du Sanctuaire de Fatima, où ont vécu les enfants.

Visite de la maison où est née et a vécu Lucie de Jésus. Au fond du jardin de Lucie se trouve le puits où « l’Ange de la Paix », apparut pour la 2ème fois (été 1916). En 1981, Sœur Lucie a offert la maison au Sanctuaire, devenu propriétaire seulement en 1986.

Puis, visite de la maison où sont nés les Bienheureux François et Jacynthe Marto, située à 200 mètres de la maison de Lucie.

Retour au sanctuaire en autocar.

A l’arrivée, découverte de l’église paroissiale de Fatima, lieu où ont été baptisés les enfants (situé à 2/3 km du sanctuaire).

Messe à l’église Paroissiale.

Retour au sanctuaire en autocar.

Déjeuner à Fatima.

L’après-midi, découverte du sanctuaire.

L’Esplanade de Prière, une vaste place bordée, côté nord comme sud, par des arbres feuillus et circonscrit, côté est et ouest, par la Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima et par la Basilique de la Très Sainte Trinité, respectivement.

« Nous étions en train de jour, François, Jacinthe et moi, en haut de la pente de la Cova Da Iria, à construire un mur autour d’un buisson, quand soudain nous vimes comme un éclair. » Sœur Lucie, description du 13 mai 1917

Les Tombeaux des Petits Bergers.

Visite de la Basilique où sont inhumés les bienheureux Jacinthe et François Marto, ainsi que Sœur Lucie de Jésus. La Basilique de Notre-Dame du Rosaire de Fatima est édifiée à l’endroit même où les trois petits bergers jouaient à construire un petit mur en pierres quand ils virent un éclair soudain qui les a surpris et les a poussés à réunir le troupeau pour rentrer à la maison craignant la pluie.

« Notre Dame nous communiqua une lumière si intense, elle nous faisait nous voir nous-mêmes en Dieu qui était cette lumière »

Sœur Lucie, sur l’apparition du 13 mai

Puis, pèlerinage à la Chapelle des Apparitions, qui est le cœur du Sanctuaire de Fatima. C’est à l’endroit, où se trouve la Petite Chapelle, que Notre Dame a parlé aux petits bergers. Des six apparitions de la Vierge Marie, cinq (mai, juin, juillet, septembre et octobre) ont eu lieu à cet endroit, où, sur la recommandation de la Dame, devrait être construite une chapelle en son honneur. Erigée entre le 28 avril et le 15 juin 1919, elle a été plus tard bénie, et le 13 octobre 1921, on y a célébré la messe pour la première fois.

« Ecoute, va à l’Eglise et présente à ‘Jésus caché’, toutes mes salutations » François Marto

Dans la basilique de la Trinité, pèlerinage à la Chapelle du Saint Sacrement, destinée à l’Adoration du Saint Sacrement.

« Devenez Saints » 1P 1 :15

Découverte de la Basilique de la Trinité. Œuvre de l’architecte grec Alexandros Tombazis. Plusieurs raisons sont à l’origine du nom de l’église dédiée à la Sainte Trinité : les apparitions de l’Ange, qui invitait constamment à adorer Dieu, la Sainte-Trinité ; les paroles proclamées par Jean-Paul II, à la Chapelle des Apparitions, en action de grâce à la Sainte Trinité, en mai 1982 ; le Grand Jubilé de l’an 2000, dédié lui aussi à la Sainte Trinité.

Temps personnel au sanctuaire.

PROGRAMME DU SANCTUAIRE les 12 de chaque mois entre mai et octobre- pour concélébrer, se présenter 30 minutes avant.

16H30 : Messe des malades et procession Eucharistiques.

18h30 : ouverture officielle du pèlerinage à la Chapelle des Apparitions.

Diner à l’hébergement.

21H30 : Chapelet international à la Chapelle des Apparitions, et procession aux flambeaux.

22H30 : Concélébration internationale à l’autel extérieur.

Nuit à Fatima

Jour 4        FATIMA

PROGRAMME DU SANCTUAIRE les 13 de chaque mois entre mai et octobre. Pour concélébrer, se présenter 30 minutes avant.

07h00 : Procession eucharistique.

08h00 : retour à l’hébergement pour le petit-déjeuner.

09H00 : chapelet international à la Chapelle des Apparitions et procession vers l’autel extérieur.

10H00 : concélébration solennelle Internationale, bénédictions des malades et procession de « Adeus ». (Durée 02h30 environ).

Déjeuner à l’hébergement.

L’après-midi, continuation de la découverte du sanctuaire si tout n’a pas pu être vu la veille.

Découverte de l’exposition permanente « Fatima Lumière et Paix » : le Sanctuaire de Fatima présente les plus importantes pièces de son Musée, fondé en 1955 avec l’objectif de sauvegarder la mémoire des apparitions et des pèlerinages qui ont marqué très rapidement la vie de Cova da Iria. S’y trouve notamment, la couronne précieuse de Notre-Dame de Fatima, dans laquelle a été posée la balle qui a blessée Jean-Paul II (attentat du 13 mai 1981). Lieu : Retoria (Rectorat)- situé au numéro 12 sur le plan de Fatima.

Temps libre à Fatima.

Dîner et nuit à Fatima.

Jour 5        FATIMA / BATALHA / NAZARE / ALCOBACA / FATIMA

Le matin, route vers Batalha. Visite du Monastère Santa Maria. Édifié pour commémorer la victoire des Portugais sur les Castillans à la bataille d'Aljubarrota en 1385, le monastère des dominicains de Batalha fut pendant deux siècles le grand chantier de la monarchie portugaise où se développa un style gothique national original, profondément influencé par l'art manuélin, comme le montre le cloître royal, véritable chef-d'œuvre.

Continuation vers Nazaré, célèbre pour son port de pêche, et son quartier Sitio situé sur la falaise.

Découverte du sanctuaire de Notre Dame de Nazaré. La Vierge à l'Enfant que l'on vénère dans le sanctuaire "Notre Dame de Nazaré", sur un promontoire qui surplombe la station balnéaire de Nazaré, au bord de l'Atlantique, est certainement le plus ancien des lieux de pèlerinages portugais. On appelle aussi la Vierge de Nazaré la "Madone du dernier recours"...

Messe au sanctuaire de Notre Dame de Nazaré.

Déjeuner à Nazaré.

L’après-midi, route vers Alcobaça où se trouvent de magnifiques monastères parmi lesquels le Monastère de Cyster.

Visite du monastère. L'abbaye de Santa Maria d'Alcobaça, au nord de Lisbonne, fut fondée au XIIe siècle par le roi Alphonse Ier. Par l'ampleur de ses dimensions, la clarté du parti architectural, la beauté du matériau et le soin apporté à l'exécution, elle est un chef-d'œuvre de l'art gothique cistercien.

Puis, retour à Fatima.

Dîner et nuit à Fatima;

Jour 6        FATIMA / LISBONNE

Tôt le matin, départ de Fatima vers Lisbonne.

Lisbonne, capitale du Portugal : sept collines comme à Rome, le Christ qui, bras tendus, semble protéger la ville comme à Rio et une avenue de la Liberté que l'on a souvent comparée aux Champs Elysées : voici Lisbonne, la diva d'Extrême Occident.

Visite intérieure du Monastère de Jéronimos, dont le cloître et l’Eglise Santa Maria, situé au bord du Tage à l’entrée du port de Lisbonne destiné aux hiéronymites et considéré aujourd’hui comme la pièce maîtresse de l’art manuélin. Le monastère des Hiéronymites est une fondation royale de la fin du XVe siècle, commande du roi Manuel Ier qui en fit don aux moines hiéronymites conviés à prier pour le roi et à apporter un réconfort spirituel aux navigateurs qui quittaient les rives de Lisbonne à la conquête du Nouveau Monde. Le monastère a aussi été construit pour perpétuer la mémoire du prince Henri le Navigateur.

Découverte extérieure de la Tour de Belém, construite pour commémorer l'expédition de Vasco de Gama, rappelle les grandes découvertes maritimes qui ont jeté les fondements du monde moderne.

Découverte extérieure du monument érigé à la mémoire des navigateurs.

Déjeuner à Lisbonne.

L’après-midi, découverte pédestre des vieux quartiers de l’Alfama, constitué d'un impressionnant labyrinthe d'étroites ruelles emmenant les passants depuis l'estuaire du Tage jusqu'au château situé en haut de la colline. A l'intérieur de ce vieux quartier se trouvent certains des monuments historiques de Lisbonne les plus importants dont la Cathédrale Sé, et l'église de Saint Antoine.

Visite intérieure de la Cathédrale Sé de Lisbonne (sans le musée). L'église, avec ses solides tours romanes, est l'un des monuments les plus emblématiques de Lisbonne. C’est également le lieu de baptême de Saint Antoine.

Puis, visite intérieure de l’église Saint- Antoine, Saint Patron de Lisbonne, construite sur la maison natale de saint Antoine de Padoue. Prêtre franciscain, remarquable prédicateur et brillant orateur, Saint Antoine de Padoue enseigna la théologie dans diverses universités de France et s’installa dans les dernières années de sa vie à Padoue où il meurt en 1231. Il sera canonisé l’année suivante et deviendra un des Saints les plus vénérés au Portugal et particulièrement à Lisbonne.

Messe à l’église Saint Antoine.

Dîner et nuit à Lisbonne.

Jour 7        LISBONNE / BRUXELLES

Le matin, transfert vers l’aéroport de Lisbonne.

05h00 : convocation à l’aéroport de Lisbonne.

07h00 : décollage de Lisbonne à destination de Bruxelles.

10h45 : arrivée à l’aéroport de Bruxelles.

  • La réalisation des messes et des rencontres mentionnées au programme est sous toute réserve de disponibilité des églises et des intervenants mentionnés.
  • L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications, selon les jours et horaires d’ouverture des sites.
  • Cependant, l’ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.