Du dimanche 12 janvier 2020 au jeudi 23 janvier 2020

L’ETHIOPIE POUR LA FÊTE DE TIMKAT

Inscrivez vous vite !

VOYAGE 20E19001

PRIX DU VOYAGE

3070 €

En compagnie de Michel PETROSSIAN
Bipel-Paris
24 rue des Tanneries
75013 PARIS
bipel.paris@bipel.com
00 33 (0)1 45 55 47 52
00 33 (0)1 47 53 01 75

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Une sélection Bayard 

 

Accompagné par Michel PETROSSIAN

chercheur-conférencier, compositeur, passionné de musique et des civilisations antiques. Fin connaisseur de l’Ethiopie.

 

Jour 1        PARIS / ADDIS ABEBA

En soirée :  Décollage du vol de Paris vers Addis Abeba.

Diner et nuit en vol.

Jour 2        ADDIS ABEBA / AXOUM

Tôt le matin : Arrivée à l’aéroport d’Addis Abeba.

Récupération des bagages.

Accueil à l'aéroport par votre guide.

Transfert vers l’hébergement pour déposer les bagages et disposer de quelques chambres de courtoisie pour se changer.

Distribution des audiophones.

Petit-déjeuner.

Visite du musée ethnologique qui présente chaque groupe ethnique éthiopien et une remarquable collection d'icônes et de croix anciennes (à l’intérieur de l’université d’Addis Abeba, dans l'ancien palais d'Hailé Sélassié). Visite des appartements d'Hailé Sélassié et de l'impératrice.

Visite de la boutique d’antiquités.

Déjeuner à Addis Abeba.

Après-midi : décollage d’Addis Abeba à destination d’Axoum

Fin d'après-midi : arrivée à l’aéroport d’Axoum.

Récupération des bagages

Dîner et nuit à l’hôtel à Axoum.

Jour 3        AXOUM / TEMPLE DE YEHA / AXOUM

Route vers le temple de Yeha            

Considéré comme le plus ancien édifice d'Ethiopie, le temple de Yéha recèle encore bien des mystères. Il a été rénové en 2017 par une équipe d'archéologues allemands. Daté du Ve siècle av. J.-C., le bâtiment pourrait être, selon certains experts, de trois siècles plus anciens et aurait été dédié au dieu sabéen Almuqa. Edifié dans ce qui aurait été la capitale de la période pré-axoumite par des populations d'origine sud-arabique, le sanctuaire de 18 m de long sur 15 m de large est constitué de moellons dont la perfection de l'assemblage n'a pas nécessité l'emploi de mortier. Pour les experts, cette technique de construction est à rapprocher de celle des édifices de Marib, au Yémen.

Déjeuner rapide au restaurant à Axoum.

Visite de la tombe de Kaleb.

Découverte du champ des grandes stèles d’Axoum, rassemblant un nombre impressionnant d’obélisques et gigantesques stèles dont les moyens utilisés pour la réalisation intriguent toujours.

Visite de l’église de Sainte Marie de Sion, aussi appelée le « monastère », un des monuments les plus importants de l’Eglise éthiopienne (accès à l’intérieur du sanctuaire interdit aux femmes).

Voir le trésor de la couronne attenant à l’église.

Puis, découverte de la Pierre d’Ezana : stèle présentant une inscription en 3 langues : sabéen, grec et guèze, et qui raconte comment le christianisme s’est développé dans la région d’Axoum sous le règne d’Ezana ; puis découverte des ruines attribuées à l’ancien palais de la Reine de Saba

Enfin, en option et selon le temps restant disponible, visite de la petite église d’Arbatu Entsessa, aussi appelée Kirubel en raison des nombreux chérubins représentés sur son plafond. Elle est dédiée aux quatre évangélistes.

Dîner et nuit à l’hôtel à Axoum.

Jour 4        AXOUM / LALIBELA

Le matin, transfert vers l’aéroport d’Axoum.

Temps libre pour des achats à l’aéroport d’Axoum.

Le midi : décollage, à destination de Lalibela.

Récupération des bagages.

Arrivée à Lalibela, ville sainte des populations chrétiennes d'Éthiopie et le plus important lieu de pèlerinage du pays.

Déjeuner au restaurant à Lalibela.

Découverte des églises de la région de Lalibela, monolithiques ou églises cavernes, bâties dans les montagnes.

A 42 km au nord-est de Lalibela, visite de l’église de Yemrehanna Krestos (« le Christ nous montre la voie »), joyaux de l’art médiéval éthiopien, et de ses alentours.

Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel à Lalibela.

Conférence par Mr Pétrossian.

Jour 5        LALIBELA

Journée entière de visite des douze églises de Lalibela.

À la fin du XIIe siècle, l'empereur Zagoué de l'époque, Gadla Lalibela, transféra la capitale de son royaume au sud, près de Roha. Cette ville reçut plus tard le nom de son fondateur. Les Zagoué tentèrent d’y créer non seulement une nouvelle Axoum, mais aussi une nouvelle Jérusalem. Classées au patrimoine mondial de l'humanité, les douze églises de Lalibela sont ordonnées en deux groupes séparés par le canal du Jourdain. Ce canal créé lors de la fondation du

site rappelle le Jourdain, le site entier faisant référence à la Terre Sainte. Une croix monolithique taillée dans le lit du canal du Jourdain fait référence au baptême du Christ et marque le point de départ d'un parcours sacré que les pèlerins effectuent encore de nos jours. Depuis près de mille six cents ans les Éthiopiens commémorent chaque année, en septembre, la révélation de la vraie Croix à Hélène, mère de l'empereur Constantin le Grand.

Déjeuner en cours de visite.

Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel à Lalibela.

Jour 6        LALIBELA / GONDAR

Le matin, transfert vers l’aéroport de Lalibela.

Le midi : décollage, à destination de Gondar.

Récupération des bagages.

Déjeuner au restaurant.

Gondar, ancienne capitale de l’Ethiopie au 16e siècle, qui influence toujours par sa culture l’ensemble du pays. Sous le règne de l'empereur Fasilades (1632-1667), Gondar, petit village sans importance, devint la capitale du royaume. À l'époque de sa splendeur, Gondar comptait plus de 80 000 habitants, de nombreux et imposants châteaux et 44 églises.

Rencontre à l’école des jeunes enfants aveugles - Ecole Saint Raphaël - tenue par la congrégation des Filles de Sainte Anne.

Dîner au restaurant.

Nuit à l’hôtel à Gondar.

Conférence par M. Pétrossian.

Jour 7        GONDAR

Visite de la cité impériale de Gondar qui regroupe un ensemble d'édifices et de châteaux : ceux de Fasilades et de Bakkafa (1721-1730).

Messe en l’église Notre Dame de la Paix à Gondar

Déjeuner au restaurant à Gondar.

L'après-midi, visite des bains sacrés de Fasilades, petit pavillon rectangulaire entouré d'une grande piscine, et de l'église de Debré Birhan ou Sélassié, dédiée à la Sainte Trinité. Les parois sont recouvertes de magnifiques peintures, et on peut admirer des tableaux représentant des scènes de la vie du Christ ainsi qu’un tableau de David jouant de la lyre.

Dîner au restaurant.

Nuit à l’hôtel à Gondar.

 Jour 8        GONDAR / BAHAR DAR / FETE DE TIMKAT

Route vers Bahar Dar

Arrivée à Bahar Dar où vous pourrez assister aux grandes célébrations de la fête du TIMKAT et à la procession.

Les fidèles se regroupent par familles, affinités, églises ou quartiers et convergent vers le centre de  Bahar Dar accompagnés des fanfares qui se joignent au public. Pour l’occasion, toutes les églises orthodoxes du pays sortent en effet leur réplique de l’Arche d’Alliance, enfermée le reste de l’année dans une pièce spéciale, rectangulaire, au centre des églises. Pendant la cérémonie, ces arches (tabots en amharique) sont protégées du soleil et des intempéries par une multitude de parapluies multicolores brodés d’or, tenus à bout de bras par les moines et prêtres.

Noyées au milieu de fidèles qui forment une colonne infinie à quatre rangs et chantent, prient, dansent et se balancent de gauche à droite, les arches partent vers les lieux de cérémonie  certains, accompagnées de dizaines de milliers de personnes. Là-bas, elles en rejoindront de nouvelles, descendues d’autres quartiers de la ville. 

Déjeuner et dîner au restaurant.

Nuit à l’hôtel à Bahar Dar.

 Jour 9        BAHAR DAR / FETE DE TIMKAT

Journée consacrée à la fête du Timkat. Il s'agit de l'Epiphanie orthodoxe, la fête religieuse la plus importante du pays. Cet évènement, particulièrement haut en couleurs, montre à quel point la ferveur du peuple éthiopien est sans limite. Il est très intéressant d’assister aux processions des pèlerins venus des montagnes alentours dans le but de célébrer le baptême de Jésus dans les eaux du Jourdain. La participation à ce pèlerinage peut être un motif de voyage à lui seul, tant le spectacle est fascinant et unique !

De 06h00 à 10h00 du matin, célébration de la Bénédiction de l’eau.

Une cérémonie d’aspersion d’eau bénite se déroule alors : le prêtre, après avoir baigné une croix d’or et éteint une bougie sacrée dans l’eau, asperge la foule en souvenir du baptême du Christ par saint Jean-Baptiste.

Retour à l’hôtel pour le petit-déjeuner.

Puis continuation des cérémonies jusqu’à 14h00.

Processions entre le réservoir d’eau et l’église.

Puis temps libre.

Déjeuner et dîner au restaurant.

Nuit à l’hôtel à Bahar Dar.

Jour 10      LAC TANA / BAHAR DAR / ADDIS ABEBA

Le matin, départ en autocar vers l’embarcadère pour prendre le bateau vers le Lac Tana

Promenade en bateau sur le lac Tana.

Découverte de la péninsule de Zeghè entièrement recouverte d’une végétation très dense. Après une petite marche par un joli chemin dans la forêt nous atteindrons deux magnifiques églises : celui d’Uhra Kidane Mehret et celui de Batra Maryam.

Déjeuner au restaurant.

Retour à Bahar Dar.

Le soir :           décollage,  à destination d’Addis Abeba.

et arrivée à l’aéroport d’Addis Abela.

Récupération des bagages

Arrivée à Addis Abeba et transfert à l'hébergement.

Dîner et nuit à l’hôtel à Addis Abeba.

Jour 11      ADDIS ABEBA

Le matin, promenade sur les collines d'Entoto au nord de la ville.

Elles abritent l'église chrétienne orthodoxe de Sainte-Marie (Urael Church) où Ménélik II fut couronné en 1882 et l'église dédiée à l’archange Raguel, octogonale, contrairement à la plupart des autres églises qui étaient rondes.

Superbe vue du haut de la colline sur la ville d’Addis Abeba et au sud, à l’est et à l’ouest sur les montagnes de Zuquala, Erer et Wuchacha.

Déjeuner au restaurant.

Découverte de l’Eglise orthodoxe tewahedo.

L'Église orthodoxe tewahedo éthiopienne est l'une des plus anciennes églises chrétiennes du monde, constituée vers le IVe siècle. Elle fait partie de l'ensemble formé par les Églises des trois conciles.
Elle utilise le rite abyssinien (dit aussi
guèze). Son chef porte le titre de patriarche et catholicos d'Éthiopie et réside à Addis-Abeba.

Elle dépendait du patriarcat copte d’Alexandrie et devint autocéphale en 1959.

Visite d’une église tewahedo,

Rencontre avec un professeur de théologie,

Concert de musique liturgique avec un dabtara (chantre exécutant des chants avec de longues mélopées, accompagnés de mouvements du corps).

Dîner au restaurant à Addis Abeba.

Puis, transfert à l’aéroport d’Addis Abeba.

22h15 :           convocation à l’aéroport d’Addis Abeba.

Nuit à bord.

Jour 12      ADDIS ABEBA / PARIS

Dans la nuit : décollage d’Addis Abeba, à destination de Paris.

Tôt le matin : arrivée à l’aéroport de Paris.

Récupération des bagages

 

 

 

 

 

  • La réalisation des messes et des rencontres mentionnées au programme est sous toute réserve de disponibilité des églises et des intervenants mentionnés.
  • L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications, selon les jours et horaires d’ouverture des sites.
  • Cependant, l’ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.