Du lundi 4 mars 2019 au mercredi 13 mars 2019

LE CAREME EN TERRE SAINTE

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Jour 1        PARIS / TEL AVIV / ARAD

 

Le matin : vol de Paris à destination de Tel Aviv.

Après-midi :   arrivée à l'aéroport de Tel Aviv

Récupération des bagages

À l'arrivée à l'aéroport, accueil par votre guide Francophone.

Route vers Arad , localité aux confins du désert.

Dîner et nuit à Arad.

Jour 2        AVDAT / MITZPE RAMON / BEERSHEVA / ARAD

Petit-déjeuner à l'hébergement

Le matin, route vers Sde Boker, résidence favorite et lieu de sépulture de Ben Gourion et de son épouse Paula. Visite du Mémorial de Ben Gourion.

Beersheva, Arad... Des noms qui évoquent l'histoire des patriarches, les souvenirs des caravanes nabatéennes et le désert. Rappel de la marche et de l'espérance du peuple ; " Vers toi, Terre Promise, le peuple de Dieu tend les bras... "

Vous débuterez par une courte marche dans les gorges d'Ein Avdat.

Vous continuerez la découverte de la région par le site d'Avdat, ville étape pour les caravanes, la plus grande des cités nabatéennes où furent édifiés au cours des temps, monastère, palais, forteresse romaine, et plus tard deux églises byzantines, dont l'intéressante église Saint-Théodose aux nombreuses pierres tombales.  La forteresse au sommet de la colline a encore fière allure : terrasse bien dégagée, cour centrale, citerne, tour de guet, chapelle et baptistère. De l'esplanade occidentale, point de vue sur toute la région.

Possibilité de célébration eucharistique en plein air.

Départ vers Mitzpe Ramon, ville située en bordure du.

Déjeuner au restaurant

Vous y découvrirez l'un des plus grands cratères d'érosion du monde le Makhtesh Ramon. Il y a 10 000 ans les pluies ont décapé les roches, creusé des gorges et donné à toute la région son aspect désertique.

Continuation vers Beersheva et ses campements bédouins, où la Bible situe l'alliance que fit Abraham avec Abimélek, propriétaire d'un puits, auquel il offrit un tribut de sept brebis.

Passage au Puits d'Abraham.

Puis, retour à l'hôtel à Arad.

Dîner à l'hôtel à Arad.

Réunion de présentation dans une salle de l'hôtel après le dîner.

Jour 3        MASSADA / EIN GUEDI / QUMRÂN / QASR EL YAHUD / JÉRICHO

Petit-déjeuner à l'hébergement

Possibilité de célébration eucharistique tôt le matin dans le désert.

Route en direction de Massada, haut lieu de la résistance juive.

Vous monterez à pied à la forteresse de Massada

C'est un véritable nid d'aigle dominant, de ses 400 mètres à pic sur la Mer Morte, l'ensemble de la dépression de l'est du désert de Judée. Ce fut le bastion des 900 zélotes, hommes, femmes et enfants, qui résistèrent 3 ans avant de se donner la mort en 73 plutôt que de tomber aux mains des Romains. À part quelques restes byzantins, l'essentiel des vestiges mis au jour date du règne d'Hérode, en particulier le palais qui s'étage sur trois terrasses d'où vous jouirez d'une vue splendide sur la région. Visite de la forteresse, des bains, de la synagogue et de l'église byzantine.

Visite du site et descente en téléphérique.

Passage près d'Ein Guedi, oasis dans le désert.

Déjeuner à Kalia.

Après un bain dans la mer Morte, vous passerez devant Qumrân, site aride du désert de Judée, surplombant la Mer Morte d'une hauteur de 300 mètres. Cette terre brûlée de soleil fut une bibliothèque naturelle puisque c'est en 1947 seulement que des Bédouins découvrirent, éparpillés dans des grottes, à l'intérieur de jarres scellées, plusieurs manuscrits hébreux très anciens. Huit cents de ces parchemins furent analysés et déchiffrés, et s'avérèrent d'une énorme importance pour comprendre le monde dans lequel le christianisme est né. Evocation des Esséniens.

Arrêt à Qasr El Yahud, lieu du baptême du Christ au bord du Jourdain.

Si temps : renouvellement du baptême au Jourdain, ou temps de prière

Puis, route vers Jéricho, oasis du désert de Judée, irriguée par plusieurs sources au milieu d'une végétation luxuriante : bougainvilliers, orangers, palmiers-dattiers, bananiers... À 300 mètres au-dessous du niveau de la mer, Jéricho a été habitée plusieurs millénaires avant la conquête de Canaan par les Hébreux au XIIIème siècle avant J.-C

C'est près de Jéricho, au Jourdain, que Jésus inaugura sa vie publique en se faisant baptiser par Jean-Baptiste. Il traversa ensuite la ville à plusieurs reprises au cours de son ministère. C'est là qu'il rendit la vue à un aveugle, Bar-Timée, et rencontra Zachée, le percepteur de petite taille, qui le reçut chez lui et se convertit.

Arrêt au pied du Mont de la Quarantaine ou Mont de la Tentation. Vous y  évoquerez le jeûne du Christ et son triomphe des tentations du démon. Le monastère actuel, à flanc de montagne, a été bâti à la fin du XIXème siècle par les grecs orthodoxes près de grottes qui servirent jadis d'habitation à des ermites.

Dîner et nuit à Jericho.

Jour 4        NAZARETH

Petit-déjeuner à l'hébergement.

Départ en autocar pour la Galilée en passant par la vallée du Jourdain.

Nazareth, lieu de l'Annonciation, village de l'humilité de Dieu et de la vie cachée de la Sainte Famille. Située en Haute-Galilée, c'est aujourd'hui la ville arabe la plus importante de l'État d'Israël. Au temps de Jésus, ce n'était qu'une bourgade ("de Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ?").

Lieu de l'incarnation du Christ, c'est à Nazareth qu'il vécut durant plus de trente ans. Vous découvrirez ces lieux liés à son enfance et à sa jeunesse où il était "soumis à ses parents", et la vie quotidienne de la Sainte Famille. Au coeur de la cité, la basilique de l'Annonciation recouvre la grotte de l'Annonciation à la Vierge Marie et les vestiges de basiliques byzantine et croisée.

Possibilité de célébration eucharistique à la basilique de l'Annonciation

Puis visite de la maison de Marie.

Visite de l'église Saint-Joseph, édifiée là où devait se trouver l'atelier du charpentier, et, près de l'église grecque melkite catholique, une salle voûtée qui se trouve à l'emplacement de la synagogue dans laquelle Jésus a prêché.

Déjeuner à Nazareth.

Pèlerinage à la source de la Vierge, en l'église Saint-Gabriel dont les icônes et les fresques vous introduiront dans le monde chrétien oriental. À la "fontaine de la Vierge" qu'elle abrite, les femmes venaient puiser de l'eau il y a 2000 ans.

Vous mêlerez vos pas à ceux des habitants dans les venelles animées du souk qui contrastent avec la quiétude du monastère des Clarisses où un petit musée vous rappellera le séjour du Père de Foucauld à Nazareth pendant trois années.

Traversée de la vieille ville et découverte de  la synagogue.

Rencontre avec les petits frères de Jésus

Dîner et nuit à Nazareth.

Jour 5        JOURNÉE AUTOUR DU LAC DE TIBÉRIADE

Petit-déjeuner à l'hébergement.

C'est " la journée du lac " où vous admirerez les paysages de l'époque de Jésus.

Arrivée au Mont des Béatitudes, lieu du Sermon sur la Montagne.

Visite du site de la Primauté de Pierre,  construite sur un rocher au bord du lac, qui rappelle l'apparition de Jésus à ses apôtres après la Résurrection et la triple question à Pierre : " Pierre, m'aimes-tu ? " (Jn21).

Possibilité de célébration eucharistique à la Primauté de Pierre

Puis trajet à pied ou en bus vers Tabgha.

Dans l'église magnifiquement restaurée de Tabgha, vous découvrirez la célèbre mosaïque des pains et des poissons, qui permet d'évoquer le miracle de la multiplication des pains.

Traversée du Lac en bateau de Guinosar à Ein Gev, nous rappelant l'appel des premiers disciples, la tempête apaisée et la marche de Jésus sur les eaux.

Déjeuner au kibboutz d'EIN GEV.

L'après-midi, visite du site de Kursi et évocation du miracle de Jésus guérissant le possédé

Route vers Capharnaüm, et visite de la maison de Saint Pierre, des ruines de la synagogue recouvrant celle où Jésus donna la signification spirituelle des miracles accomplis en Galilée.

Retour à Nazareth.

Dîner et nuit à Nazareth.

Jour 6        MONT THABOR / TAYBEH / BETHLÉEM

Petit-déjeuner à l'hébergement.

Route pour le mont Thabor.

Vous monterez en taxis au Thabor, la montagne de la Transfiguration. Ce dôme quasi parfait est reconnaissable de loin. Il domine la plaine d'Yzréel et offre des points de vue magnifiques sur le Golan et les collines de Samarie. Sa position stratégique en Galilée, entre la mer Méditerranée et la mer de Galilée, en a fait au cours des siècles un lieu de batailles. Cependant depuis le IIIème siècle, la tradition chrétienne fête sur le Thabor la Transfiguration du Seigneur. Une basilique couronne ce sommet plein de majesté.

Route vers Taybeh, un des rares villages arabes entièrement chrétien.

Déjeuner à Taybeh.

Possibilité de célébration eucharistique à Taybeh

Puis, route pour Bethléem, la Cité de David.

Installation, dîner et nuit à Bethléem.

Jour 7        BETHLÉEM / JÉRUSALEM

Petit-déjeuner à l'hébergement.

Le matin, départ aux abords du désert, pour découvrir le Champ des Bergers (Beit Sahour),  vous évoquerez, dans une grotte et une chapelle moderne, l'apparition des anges aux bergers qui gardaient leurs troupeaux durant la nuit de Noël : "Aujourd'hui il vous est né un Sauveur".

Temps libre pour des achats.

Retour à Bethléem, bourgade liée dès la fin du VIIème siècle avant J.-C. à l'attente du Messie-Roi : "Toi, Bethléem Ephrata, le plus petit des clans de Juda, c'est de toi que je ferai sortir celui qui doit gouverner Israël" (prophétie de Michée).

Possibilité de participation à la célébration eucharistique dominicale avec la communauté paroissiale de l'église Sainte-Catherine d'Alexandrie

Déjeuner à Bethléem.

Ville natale de David le roi-berger, c'est surtout le lieu de la naissance de Jésus.

Après le déjeuner, vous irez découvrir la Basilique de la Nativité érigée par Sainte Hélène, la mère de l'empereur Constantin.

La masse des couvents qui se sont blottis tout autour au temps des Croisades a malheureusement donné des allures de forteresse à la plus belle église qui nous reste de l'époque byzantine. On y accède par une porte si basse qu'elle est appelée "la porte de l'humilité". Au pied du petit escalier qui mène à la grotte où bougies et encens, tentures et draperies damassées créent l'atmosphère propre aux sanctuaires d'Orient, une étoile d'argent indique le lieu traditionnel de la naissance de Jésus. Vous pourrez vous y recueillir dans le silence...

Route pour Jérusalem.

Arrivée à Jérusalem et point de vue sur la ville depuis le mont où est établi l'ONU, point d'observation appelé " Tayelet ", au sud de Jérusalem.

Dîner et nuit à Jérusalem.

Jour 8        JÉRUSALEM

Petit-déjeuner à l'hébergement.

Selon les possibilités, vous monterez sur l'esplanade du Temple, Haram al-Sharif, lieu saint des musulmans,  mais vous ne pourrez pas pénétrer à l'intérieur des mosquées. Vous passerez devant la mosquée El Aqsa, " la lointaine " (par rapport à la Mecque) coiffée d'un dôme argenté ; puis vous admirerez le Dôme du Rocher, improprement appelé " mosquée " d'Omar.

Puis vous vous rendrez au Mur Occidental, rebaptisé " Mur des lamentations " par la tradition chrétienne, lieu de fêtes et de prières du peuple juif où se célèbrent tous les grands moments de sa vie religieuse. C'est en effet le dernier vestige de l'édifice de soutènement du Temple de Salomon.

Vous aurez peut-être la possibilité d'assister à une Bar Mitzva, rite initiatique par lequel le jeune garçon juif marque sa majorité, en principe à 13 ans.

Enfin, vous vous rendrez en vieille ville, près de la Porte des Lions, chez les Pères Blancs, où les Croisés ont construit l'église Sainte-Anne à l'emplacement supposé de la maison de Joachim et Anne, les parents de la Vierge Marie. Dans les jardins subsistent les importants vestiges de la piscine de Bethesda (piscine probatique) où Jésus guérit un homme paralysé depuis 38 ans.

Déjeuner à Jérusalem.

L'après-midi sera consacrée au mont Sion : le Cénacle ou lieu de la dernière Cène, (Mt 26,17-29), mais aussi du lavement des pieds et de l'apparition de Jésus ressuscité. Située près du cénacle, la Basilique de la Dormition de Marie  vous invitera à méditer sur le mystère marial.

Puis, une courte marche vous emmènera vers Saint-Pierre-en-Gallicante et la voie romaine à degrés menant à la vallée du Cédron.

Possibilité de célébration eucharistique à Saint-Pierre-en-Gallicante

Rencontre avec la communauté des Assomptionnistes

Dîner et nuit à Jérusalem.

Jour 9        JÉRUSALEM

Petit-déjeuner à l'hébergement.

Vous commencerez la journée par le mont des Oliviers, dominant l'Est de la vieille ville de Jérusalem.

Vous évoquerez l'arrestation du Christ au jardin des Oliviers, puis vous vous rendrez au Carmel du Pater.

Bâti sur les ruines de la basilique de l'Eleona, le Carmel du Pater garde mémoire des enseignements de Jésus à ses disciples en ce lieu.

En redescendant, vos pas vous mèneront vers le Dominus Flevit, lié aux pleurs de Jésus sur Jérusalem : "  Si toi aussi tu avais reconnu en ce jour ce qui peut te donner la paix ! " (Luc 19, 41-44) avant d'arriver à la Basilique de Gethsémani, appelée " basilique de l'Agonie ".

Vous serez invités à vous recueillir sur le rocher où la tradition indique que Jésus y pria le soir de son agonie.

Déjeuner à Jérusalem.

L'après-midi, vous suivrez, en plusieurs étapes (les "stations" du chemin de croix), la Via Dolorosa, de la Flagellation et du Lithostrotos, vers le Golgotha et le Saint-Sépulcre,  Basilique de la Résurrection.

Malgré l'animation des ruelles du souk de la Vieille Ville arabe, cette marche vous aidera à revivre le douloureux parcours que fit Jésus, portant sa croix, du prétoire de Pilate au Golgotha (ou Calvaire) où il fut crucifié.

Le petit monticule du Calvaire est enchâssé dans la basilique du Saint-Sépulcre. Après y avoir médité sur le mystère de la crucifixion et de la mort du Christ, vous pourrez aller vous recueillir sur son tombeau, lieu de son ensevelissement et de sa résurrection, au centre de la grande rotonde de l'"Anastasis" ("Résurrection"), le nom que la tradition chrétienne orientale donne habituellement au Saint-Sépulcre.

La basilique a été construite sous l'empereur Constantin en 335, détruite en partie par les Perses en 614, reconstruite ensuite, saccagée à nouveau en 1009, puis restaurée. Celle dans laquelle vous pénétrerez remonte à l'époque des Croisés (1149) ; sa structure est donc romane, avec quelques éléments constantiniens. Les trois communautés religieuses qui en sont les principales responsables sont : les Grecs orthodoxes, les Latins (franciscains), et les Arméniens. Mais les Coptes (chrétiens d'Égypte), les Syriens et les Ethiopiens y sont aussi présents.

Possibilité de célébration eucharistique au Saint-Sépulcre à la chapelle franciscaine du Saint-Sacrement

Temps pour des achats.

Dîner à l'hébergement.

Après le dîner, rencontre de conclusion du pèlerinage dans une salle de l'hôtel.

Nuit à Jérusalem.

Jour 10      ABOU GOSH / KIRYAT YEARIM / TEL AVIV / PARIS

Petit-déjeuner à l'hébergement

Route vers Abou Gosh.

Abou Gosh est l'un des lieux identifiés comme Emmaüs. Cette oasis de verdure abrite un monastère bénédictin et une église datant de l'époque des Croisés. Vous y évoquerez la rencontre de Jésus et des disciples d'Emmaüs.

Possibilité de célébration eucharistique d'envoi à Abu Gosh

Temps de rencontre avec l'un des frères de la communauté bénédictine liée à l'abbaye du Bec Hellouin.

Temps pour des achats.

Déjeuner à Kiryat Yearim.

Transfert en autocar à l'aéroport de Tel Aviv.

Après-midi :    vol de Tel Aviv à destination de Paris.
En soirée :     arrivée à l'aéroport de Paris

Nota bene

La réalisation des messes et des rencontres mentionnées au programme est sous toute réserve de disponibilité des églises et des intervenants mentionnés.
L'ordre des visites peut être soumis à certaines modifications.
Cependant, l'ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.

  • La réalisation des messes et des rencontres mentionnées au programme est sous toute réserve de disponibilité des églises et des intervenants mentionnés.
  • L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications, selon les jours et horaires d’ouverture des sites.
  • Cependant, l’ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.