Du vendredi 18 juin 2021 au vendredi 25 juin 2021

EN ROUTE VERS LA POLOGNE

Inscrivez vous vite !

Référence :

PRIX DU VOYAGE

1417 €

Sous la conduite du Frère Arsène PELMOINE, du Père Christophe GUEGAN et du Père Pierre JOUBAUD
Bipel-Rennes
27B boulevard Solférino
35000 Rennes
bipel@bipel.com
00 33 (0)2 99 30 58 28
00 33 (0)2 99 30 46 44

PROGRAMME DÉTAILLÉ

« Ma patrie, terre bien-aimée, sois bénie! Au terme de mon pèlerinage dans mon pays natal, j'exprime du plus profond de mon cœur cette bénédiction divine et je l'adresse à toute la Pologne et à tous ses habitants. Je désire y inclure les sentiments, les pensées et les prières qui m'ont accompagnées chaque jour sur mon chemin de pèlerin. De quelle manière différente peut-on exprimer l'amour pour cette terre et pour ce peuple, si ce n'est à travers une imploration ardente pour que Dieu qui est amour bénisse chacun avec abondance? Toutes les fois que je visite la Pologne se confirme en moi la conviction que les personnes au cœur pur ne manquent pas ici, et en vivant chaque jour comme des pauvres d'esprit, doux, miséricordieux et artisans de paix, elles obtiennent avec persévérance la grâce de la bénédiction divine pour leur patrie » Pape Jean Paul II

Jour 1        PLOERMEL / NANTES / MUNICH / CRACOVIE

Départ en autocar de Ploërmel vers l’aéroport de Nantes Atlantique.

04h25 : convocation à l’aéroport de Nantes.

06h25 : décollage de Nantes à destination de Munich.

08h15 : arrivée l’aéroport de Munich.

11h20 : décollage de Munich à destination de Cracovie.

12h35 : arrivée à l’aéroport de Cracovie.

Accueil à l’arrivée par le guide accompagnateur.

Déjeuner.

« O inconcevable et insondable Miséricorde de Dieu,

Qui peut t'adorer et t'exalter dignement?

O attribut suprême de Dieu tout-puissant

Tu es la douce espérance des pécheurs » (Sœur Faustine-Journal, 951 - édit. it. 2001, p. 341).

Départ pour Łagiewniki, sanctuaire de Lagiewniki, à la périphérie de la ville, non loin de l’usine Solvay où Karol Wojtyla fut ouvrier pendant la guerre, tout en faisant ses études clandestinement au Grand Séminaire de Cracovie.

Proposition de messe privée au sanctuaire à Łagiewniki.

Rencontre avec l’une des religieuses qui évoquera la vocation du sanctuaire et la vie de Sœur Faustine.

Transfert vers l’hébergement.

Dîner et nuit à Cracovie.

Jour 2        CRACOVIE / WADOWICE / KALWARIA / CRACOVIE

« Lorsque je me mets à regarder derrière moi le long chemin de ma vie, je pense que le cadre, la paroisse, ma famille, m'ont conduit aux fonts baptismaux de l'église de Wadowice où, le 20 juin 1920, m'a été accordée la grâce de devenir enfant de Dieu, et aussi la foi en mon Rédempteur. Ces fonts baptismaux, je les ai déjà baisés solennellement une fois, en l'année du Millénaire de la Pologne, quand j'étais archevêque de Cracovie. Aujourd'hui, je veux les baiser encore une fois comme Pape, successeur de Saint Pierre. ». Pape Jean Paul II 

Le matin, découverte du Sanctuaire de Saint Jean Paul II. Le Centre a été fondé par l'ancien secrétaire du pape Jean-Paul II, Monseigneur Stanislaw Dziwisz, le 2 janvier 2006, près du Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Kraków-Łagiewniki, dont l'ancien Pape fut l'un des plus grands propagateurs de cette dévotion. La première pierre du Centre fut posée par le Pape Benoît XVI le 23 octobre 2010, au cours de son premier voyage apostolique en Pologne.

Puis, route vers Wadowice, ville natale de Jean Paul II.

Visite de la Maison Natale de Jean Paul II, du Musée et de l’église paroissiale.

Messe à Wadowice dans l’église Paroissiale.

Déjeuner à Wadowice.

L’après-midi, route vers Kalwaria, « la Jérusalem Polonaise ».

Ce site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO est composé d'un complexe de monastère des Franciscains-Bernardins. Ce monument culturel exceptionnel sur un fond de paysage naturel a attiré des milliers de pèlerins depuis bien longtemps déjà.

Visite du sanctuaire et du cloître de Kalwaria, ensemble conventuel des Bernardins, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Retour à Cracovie.

Temps de prière à l’hébergement.

Dîner et nuit à Cracovie.

Jour 3        CRACOVIE

Le matin, visite guidée du quartier du Wawel qui désigne la butte sur laquelle s’élèvent la cathédrale et le château royal.

Découverte de la Cathédrale du Wawel : c’est le lieu du sacre et des funérailles royales, et aussi le lieu où Karol Wojtyla vécut le 1er septembre 1939, l’annonce de la guerre, où il fut ordonné prêtre à la Toussaint 1946 et où il célébra sa première messe. Cathédrale où il fut consacré Evêque en 1958 et où il aimait comme Archevêque, puis Cardinal, venir se recueillir sur les tombeaux de Sainte Edwige et surtout Saint Stanislas, Evêque et Martyr pour s’être opposé au pouvoir royal au nom de la liberté de conscience et de l’église…

Messe à la cathédrale.

Nous continuerons avec la visite du Château Royal du Wawel, de style Renaissance. Découverte extérieure.

Puis, nous emprunterons la Rue Chanoines avant d’aller déjeuner.

Déjeuner à Cracovie.

Dans l’après-midi, découverte de la vieille ville : découverte des murailles et visite de l’église Saint Florian, la Barbacane, la Rue Saint Florian, artère commerçante de la ville, la Place du Marché, la Halle aux Draps et ses bâtiments gothiques habillés d’un attique, haut et long peigne de pierre symbolisant la Renaissance polonaise, la Basilique Notre Dame (découverte du grand retable du gothique tardif en forme de triptyque).

Puis, découverte de l’église Saint François.

Marche vers le Palais des Archevêques, là où Karol Wojtyla a été ordonné prêtre en 1946. Découverte extérieure.

Temps de prière dans la Chapelle où le Pape a été ordonné prêtre (sous toute réserve)

Enfin, découverte extérieure de l’Université Jagellone.

Temps de prière à l’hébergement.

Dîner et nuit à Cracovie.

Jour 4        CRACOVIE / NOVA HUTA / WIELICZKA / CRACOVIE

« Nowa Huta a été conçue comme une cité sans Dieu. Mais la volonté de Dieu a prévalu. Que ceci serve de leçon ! » Cardinal Wojtyla, 15 mai 1977

Le matin, visite de l’église de Nova-Huta, construite à l’initiative du Pape et destinée aux ouvriers.

Messe à l’église de Nova-Huta.

Puis découverte du Quartier de Nova Huta, afin de découvrir l’architecture « idéale » voulue par le régime communiste.

En fin de matinée, route vers départ Wieliczka : site de tradition millénaire, inscrit au patrimoine naturel de l’UNESCO.

Déjeuner à Wieliczka.

L’après-midi, à 15h10 visite des mines de sel où nous découvrirons notamment la chapelle de Sainte Kinga, véritable cathédrale en cristaux de sel, ainsi que l’histoire des mineurs…

Descente au niveau - I en ascenseur minier (possible à pied, soit 400 marches environ). Puis descente au niveau - II (niveau où se situe la Chapelle de Sainte Kinga), et au niveau - III à pied (environ 400 marches). Visite en compagnie d’un guide local du site, par groupe de 35 personnes maximum. Pour un groupe de 50 personnes, il y aura 2 guides locaux. A la fin de la visite, remontée en ascenseur depuis le niveau - III.

Puis, retour vers Cracovie.

Temps de prière à l’hébergement.

Dîner et nuit à Cracovie.

Jour 5       CRACOVIE / AUSCHWITZ / CZESTOCHOWA

« Je voudrais m'user jusqu'à la corde au service de l'Immaculée, disparaître sans laisser de trace, et que le vent emporte mes cendres aux quatre coins du monde. » Maximilien Kolbe.

Le matin, départ pour Auschwitz/Birkenau : l’épouvantable camp de la mort, lieu de « l’extermination de l’Homme innocent… ».

Visite du camp d’Auschwitz/Birkenau.

Nous y évoquerons la mémoire des millions de morts victimes de la barbarie du Nazisme, mais aussi la mémoire du Père Maximilien Kolbe, martyr de la charité, mort dans ce camp et aujourd’hui canonisé par Jean Paul II, celle d’Edith Stein, carmélite, canonisée le 11 octobre 1998, et celle d’Etty Hillesum, morte le 30 novembre 1943 au camp d’Auschwitz (jeune femme juive connue pour avoir, pendant la Seconde Guerre mondiale, tenu son journal intime (1941-1942) et écrit des lettres (1942-1943) depuis le camp de transit de Westerbork).

Temps de rencontre  au centre du dialogue

Déjeuner au Centre de Dialogue.

L’après-midi, continuation vers Czestochowa.

Messe dans la chapelle de l’Icône de la Vierge Noire.

Découverte personnelle du sanctuaire.

Possibilité de prévoir un temps pour recevoir le sacrement de réconciliation.

Puis, Chemin de Croix intérieur, en compagnie du prêtre accompagnateur du groupe.

Temps d’adoration.

Temps de prière à l’hébergement.

Dîner et nuit à Czestochowa

Jour 6        CZESTOCHOWA / VARSOVIE

« Notre Dame de Czestochowa, Mère de Dieu et notre Mère, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de ceux qui s’abandonnent à la Providence Divine,priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de ceux qui sont trompés, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de ceux qui sont trahis, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de ceux qui sont emprisonnés, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de ceux qui souffrent du froid, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de ceux qui ont peur, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de la Pologne souffrante, priez pour nous.

Notre Dame de Czestochowa, Mère de la Pologne fidèle, priez pour nous.

Priez pour nous, Notre Dame de Czestochowa, afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ. »

Le matin, découverte du sanctuaire du monastère de Jasna Gora, sanctuaire marial et national, centre spirituel de la Pologne, qui doit sa renommée et son rayonnement à l’Icône miraculeuse de la Vierge Noire, vénérée par toute la Pologne, et plus largement par des pèlerins venus du monde entier…

Visite guidée du sanctuaire. La Basilique, le musée, le trésor.

Départ vers Niepokalanow.

Déjeuner

« De même que l’Immaculée est à Jésus, à Dieu, de même chaque âme va être par Elle et en Elle à Jésus, à Dieu, et cela beaucoup mieux que sans Elle » Maximilien Kolbe

L’après-midi, visite de l’église et du monastère créés par le Père Maximilien Kolbe, et du musée retraçant la vie de ce Franciscain, mort au camp de concentration d’Auschwitz où il a donné sa vie pour un de ses codétenus. Nous découvrirons à Niepokalanow, comment toute sa vie le préparait à ce don suprême…

Messe à la Chapelle Saint Maximilien Kolbe, la Chapelle en bois, à Niepokalanow.

Dîner et nuit à Varsovie

Jour 7     VARSOVIE

Découverte de Varsovie, capitale de la Pologne qui connut une double tragédie lors de la dernière guerre mondiale : celle du ghetto juif de la ville en juin 1940, et la destruction complète de la ville par les nazis en 1944…

Visite guidée de la vieille ville inscrite au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO : la Place du Château, symbole de la résistance contre les nazis, la cathédrale gothique de Saint Jean où furent couronnés les derniers rois polonais, la Place du Marché, magnifique assemblage de maisons de style gothique, renaissance et baroque.

Visite du parc de Lazienki, petite halte au monastère de la rue Zytnia où Ste Faustine a débuté sa vie religieuse en 1925 à l’âge de 20 ans

Messe à Varsovie.

Déjeuner en cours de visite

Temps prière à l’hébergement.

Dîner et nuit à Varsovie

Jour 8        VARSOVIE / MUNICH/ NANTES / PLOERMEL

« Seul peut vaincre le mal celui qui seul est riche en bonté, qui prend soin du développement et de la croissance en lui des valeurs qui font la dignité humaine d’un enfant de Dieu. Multiplier le bien et vaincre le mal, c’est prendre soin de la dignité de l’enfant de Dieu et de la dignité de sa propre personne. » Jerzy Popielusko

Le matin, visite de l’église paroissiale Saint Stanislas Kotska et du musée, où repose le Père Jerzy Popielusko, assassiné en 1984 alors qu’il est aumônier des travailleurs des Aciéries de Varsovie.

Sur sa tombe des millions de pèlerins défilent et prient, « il était l’un des Polonais les plus aimés et les plus respectés de ses compatriotes ». Le Père Popielusko a été béatifié le dimanche 6 juin 2010 à Varsovie.

Célébration à l’église paroissiale de Saint Stanislas Kotska dans la chapelle de la crypte.

Déjeuner à Varsovie.

L’après-midi, transfert vers l’aéroport.

14h55 : convocation à l’aéroport de Varsovie.

16h55 : décollage de Varsovie à destination de Munich.

18h30 : arrivée à l’aéroport de Munich.

21h25 : décollage de Munich à destination de Nantes.

23h20 : arrivée à l’aéroport de Nantes.

Transfert retour en autocar de l’aéroport de Nantes vers Ploërmel.

  • La réalisation des messes et des rencontres mentionnées au programme est sous toute réserve de disponibilité des églises et des intervenants mentionnés.
  • L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications, selon les jours et horaires d’ouverture des sites.
  • Cependant, l’ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.