Du lundi 28 septembre 2020 au lundi 5 octobre 2020

À LA DÉCOUVERTE DES MONASTÈRES ROUMAINS

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Pèlerinage organisé par le père Michel, curé de la paroisse de Cancale

Jour 1 NANTES / PARIS / BUCAREST

09h05 : convocation à l’aéroport de Nantes.

11h05 : décollage de Nantes à destination de Paris Roissy.

12h10 : arrivée à l’aéroport de Paris Roissy.

15h15 : décollage de Paris Roissy à destination de Bucarest.

19h10 : arrivée à l’aéroport de Bucarest.

Accueil par votre guide à l’aéroport.

Diner et nuit à Bucarest.

Jour 2 CURTEA D’ARGES / MONASTERE HOREZU/ RAMICU VALCEA

Le matin, découverte de Curtea d’Arges via Pitesti 

Visite de l’église princière Saint Nicolas, chef d’œuvre de l’art religieux en Roumanie, c’est le plus ancien des monuments intégralement conservés en Valachie.

Visite du monastère Curtea de Arges, à l’intérieur duquel se trouve l’église épiscopale.

L’après-midi, découverte du monastère de Horezu , fondé par Constantin Brâncoveanu qui voulut établir une dernière demeure à la mesure de son règne et qui forme un ensemble unique en Valachie par son étendue et sa complexité.

Puis route vers Ramicu Valcea 

Dîner et nuit à Ramicu Valcea

Jour 3   SIBIU / CLUJ NAPOCA

Le matin départ vers Sibiu, berceau de la civilisation saxonne, à travers les Carpates par la vallée de l’Olt.

Découverte à pied de la citadelle médiévale de Sibiu : les fortifications de la ville haute, les petites places de la ville haute – la Piata Mica où se trouvent un ensemble de demeures de style, la piata Huet, puis le palais Bruckenthal, imposante construction baroque du XVIIIe siècle…

L’après-midi,  visite de Cluj Napoca, qui s’est imposé comme le centre culturel de la Transylvanie avant de devenir la capitale administrative entre 1790 et 1867

En arrivant à Cluj Napoca, visite de l’église Saint Michel, de l’église du monastère des franciscains, et de l’imposante cathédrale orthodoxe

Rencontre avec le recteur du séminaire grec-catholique (sous réserve)

Messe

Dîner et nuit à Cluj Napoca

Jour 4 CLUJ NAPOCA / CAMPULUNG MOLDOVENESC

Le matin, visite du monastère orthodoxe de Feleacu. Dans la région vallonnée du village Feleacu, situé à environ 8 km de Cluj-Napoca, se trouve le Monastère de la Sainte Trinité. En 1488, le prince de Moldavie Etienne le Grand (1433-1504) fonde ici l’Église Sainte Paraschiva de Feleacu.

Puis, route vers Piatra Fantenle

L’après-midi, visite du monastère Piatra Fantanele situé dans le Passage Tihuta, où a été élevée en 2010 une croix de 31 mètres, la plus haute dans le pays.

Départ vers la Bucovine.

Arrivée à Campulung Moldovenesc

Dîner et nuit à Campulung Moldovenesc

Jour 5 MONASTERES DE LA BUCOVINE

Journée consacrée à la découverte des monastères de la Bucovine

Visite du monastère de Moldovita aux couleurs vives, défendu par des hauts remparts. Ce monastère est très représentatif de l’art moldave du XVIe siècle tant par son architecture que par ses peintures intérieures et extérieures terminées en 1537. Le monastère possède un riche musée comprenant du mobilier, des manuscrits et des objets de culte d’une grande valeur.

Puis, visite du monastère de Sucevita, protégé par une enceinte fortifiée et considéré comme le monastère le plus somptueux de Moldavie, en raison de ses fresques intérieures et extérieures.

L’après-midi, visite d’un centre de céramique noire à Marginea

Chemin vers Voronet

Visite du monastère de Voronet surnommé la perle bleue, et connu dans le monde entier en raison de ses fresques mais aussi par son tableau représentant « le Jugement dernier » d’une splendide beauté.

Retour à Campulung

Dîner et nuit à Campulung Moldovenesc

Jour 6 CAMPULUNG / SUCEAVA / TARGU NEAMT / PIATRA NEAMT

Le matin, route vers le monastère Humor, dont le peintre semble avoir visité le Mont Athos. Visite du monastère

Puis continuation vers Suceava, métropole religieuse de la Moldavie et capitale des plus grands princes moldaves, Etienne le Grand et Petru Rares.

Visite du Monastère Saint Jean Le Nouveau, et de la Citadelle. Ce monastère a été construit en 1552 et conserve les reliques du saint qui lui a donné son nom, Jean le Nouveau, un orthodoxe turc, mort à Cetatea Alba en Moldavie, en 1303.

Continuation vers Targu Neamt

L’après-midi, visite du village monastique d’Agapia qui rassemble avec celui de Varatec plus de 800 religieuses.

Partance vers Piatra Neamt

Visite de l’Eglise Saint Jean Baptiste élevée en 1498 par Etienne le Grand.

Messe à l’église Catholique de Piatra Neamt.

Dîner et nuit à Piatra Neamt

Jour 7 PIATRA NEAMT / BRASOV

Le matin, route pour la Transylvanie, région centrale à l’abri des Carpates, en passant par les Gorges de Bicaz, au paysage sauvage. Arrêt au Lac Rouge

Puis, route en direction de Brasov. Traversée de beaux paysages forestiers en passant par Saint Georges.

Dans l’après-midi, arrivée à Brasov, l’un des plus grands centres économiques et culturels, situé dans la courbure des Carpates.

Visite de l’Eglise Noire, bel ensemble du gothique flamboyant d’Europe Centrale, qui s’est enrichi aux XVIIe et XVIIIe siècles d’une collection de tapis orientaux.

Montée à pied et visite de l’église orthodoxe Saint Nicolas, puis de l’église Saint-Bartholomée

Messe à l’église Saint Pierre et Saint Paul à Brasov.

Dîner et nuit à Brasov

Jour 8 BRASOV / BUCAREST / PARIS / NANTES

Le matin, route vers Bucarest à travers les Carpates, grande chaîne de montagne traversant le pays, par la vallée de la Prahova.

12h55 : convocation à l’aéroport de Bucarest.

14h55 : décollage de Bucarest, à destination de Paris Roissy.

17h05 : arrivée à l’aéroport de Paris Roissy.

21h30 : décollage de Paris Roissy,à destination de Nantes.

22h40 : arrivée à l’aéroport de Nantes.

 

  • La réalisation des messes et des rencontres mentionnées au programme est sous toute réserve de disponibilité des églises et des intervenants mentionnés.
  • L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications, selon les jours et horaires d’ouverture des sites.
  • Cependant, l’ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.